Logo c.c.S.c.c.

GUIDE
« VOS DROITS ET DÉMARCHES »
POUR LES PARTICULIERS

Accueil particuliers / Étranger / Vivre à l’étranger / Travailler en Europe

Travailler en Europe

Vous avez le droit de travailler dans un autre pays de l’Espace économique européen (EEE) , y compris dans le secteur public. Toutefois, si votre profession est réglementée , vous pouvez avoir besoin d’y faire reconnaître au préalable vos qualifications professionnelles. Les conditions sont différentes selon la profession et la durée du séjour.

Attention

depuis le Brexit , le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne , ni de l’Espace Économique Européen (EEE) .

Activité temporaire dans le pays d’accueil

En tant que Français, vous n’avez pas besoin d’un permis de travail pour exercer une activité professionnelle dans l' Union européenne .

Toutefois, si vous souhaitez exercer dans le pays d’accueil une profession réglementée de manière temporaire, vous devez présenter une déclaration écrite préalable.

Si la profession est reconnue par la carte professionnelle européenne (EPC) , elle peut bénéficier d’une procédure allégée. Par exemple, agent immobilier, guide de montagne, infirmier, kinésithérapeute, pharmacien…​

Si votre profession comporte un risque en matière de santé ou de sécurité publique, votre qualification peut être contrôlée.

Vérifiez si vous devez demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles et quel type de demande vous devez soumettre.

Pour connaître les formalités à respecter dans le pays européen concerné, renseignez-vous auprès du point de contact compétent sur place.

Contact en Europe sur la reconnaissance des qualifications professionnelles

Pour toutes questions sur vos démarches pour travailler dans un pays de l’UE, contactez Europe Direct :

Europe Direct

Informations générales sur l’Union européenne (UE) et sur les organismes à contacter.

Réponses dans toutes les langues officielles de l’UE.

Par téléphone

**00 800 6 7 8 9 10 11** depuis n'importe quel pays de l'UE.

Ouvert les jours ouvrables de 9h à 18h.

Appel gratuit.

Par messagerie

Si vous exercez une profession libérale, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’Union des professions libérales.

Activité stable dans le pays d’accueil

En tant que Français, vous n’avez pas besoin d’un permis de travail pour travailler dans l’Union européenne .

Toutefois, si vous souhaitez exercer dans le pays d’accueil une profession réglementée pendant une longue période, vous devez obtenir la reconnaissance de vos qualifications professionnelles.

Selon votre profession, la reconnaissance est automatique ou soumise à examen.

Si la profession est reconnue par la carte professionnelle européenne (EPC), elle peut bénéficier d’une procédure allégée. Par exemple, agent immobilier, guide de montagne, infirmier, kinésithérapeute, pharmacien).

Des règles spécifiques s’appliquent à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans certains secteurs. Par exemple, avocat, contrôleur aérien, pilote…​

Vérifiez si vous devez demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles et quel type de demande vous devez soumettre.

Pour connaître les formalités à respecter dans le pays européen concerné, renseignez-vous auprès du point de contact compétent sur place.

Contact en Europe sur la reconnaissance des qualifications professionnelles

Pour toutes questions sur vos démarches pour travailler dans un pays de l’UE, contactez Europe Direct :

Europe Direct

Informations générales sur l’Union européenne (UE) et sur les organismes à contacter.

Réponses dans toutes les langues officielles de l’UE.

Par téléphone

**00 800 6 7 8 9 10 11** depuis n'importe quel pays de l'UE.

Ouvert les jours ouvrables de 9h à 18h.

Appel gratuit.

Par messagerie

Si vous exercez une profession libérale, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’Union des professions libérales.

Travail dans le secteur public

Vous pouvez travailler dans le secteur public (entreprises, administrations et organismes publics) d’un autre pays européen.

Selon le pays d’accueil, vous devrez peut-être demander la reconnaissance officielle de vos qualifications.

Votre expérience professionnelle en France doit être prise en compte.

Pour connaître les formalités à respecter dans le pays européen concerné, renseignez-vous auprès du point de contact compétent sur place.

Contact en Europe sur la reconnaissance des qualifications professionnelles

Certains emplois de la fonction publique, dits de souveraineté , peuvent être réservés aux nationaux des pays membres. Par exemple, emplois dans l’armée, la police, la justice, la diplomatie, la haute fonction publique.

Pour toute question sur vos démarches pour travailler dans un pays de l’UE, contactez Europe Direct :

Europe Direct

Informations générales sur l’Union européenne (UE) et sur les organismes à contacter.

Réponses dans toutes les langues officielles de l’UE.

Par téléphone

**00 800 6 7 8 9 10 11** depuis n'importe quel pays de l'UE.

Ouvert les jours ouvrables de 9h à 18h.

Appel gratuit.

Par messagerie

Direction de l’information légale et administrative

01/01/2021

Questions / réponses

Comment faire si

Préparer votre démarche à l’aide de formulaires

A voir aussi :

Définitons

Espace économique européen (EEE) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède

Profession réglementée : Profession dont l’exercice est soumis à l’autorisation d’une autorité compétente et à la possession d’un diplôme ou d’une formation spécifique

Union européenne (UE) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Emplois de souveraineté : Emplois relevant d’un secteur régalien (justice, intérieur, budget, défense, affaires étrangères, …​) et déterminés en fonction de la nature des fonctions et des responsabilités exercées

Pour en savoir plus

Références